29/04/2015

Les chevaliers teutoniques à Liège - la tour des Vieux-Joncs

  Les chevaliers teutoniques* constituent un ordre religieux militaire, fondé en Terre sainte au XIIe siècle par des seigneurs allemands.

  Il s'agit au départ d'une communauté charitable fondée pour soigner les croisés et pèlerins, avant de devenir une organisation militaire importante qui participe à la défense et à l'expansion de la chrétienté**.

* Les Teutons étaient un peuple de l'ancienne Germanie.
**L'ordre existe toujours, essentiellement en Allemagne, Autriche, Slovénie, Slovaquie et République tchèque. Ses membres ont renoué avec la vocation caritative des origines.

     

La croix teutonique

croix teutonique.jpg

« Crux Ordis Teutonicorum » par David Liuzzo — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons 

plan_liege_1737.jpg  Ce plan dessiné par le jésuite Christophe Maire en 1737 (cliquez dessus pour l'agrandir) vous permettra de situer les lieux mentionnés dans les explications qui suivent.

  Au XIIIe siècle, l'ordre teutonique s'implante progressivement en Europe. Des moines-chevaliers s'installent à Liège dès 1254. Ils sont originaires de la Grande Commanderie d' Alden Biesen (Limbourg), mots signifiant « vieux joncs » en ancien néerlandais
. Le prince-évêque Henri de Gueldre les prend sous sa protection et les loge dans le couvent de Beaurepart, l'actuel séminaire épiscopal (1). Ils occupent ensuite l'hôtel de Celles (2), rue de la Wache, au pied du pont d'Île. Ce sont les chevaliers Jacques de Celles (1255) et Jean-Hustin de Thynes (1261) qui leur ont cédé cette propriété, avec droits et dépendances, dont le patronage des églises Saint-André (3) et Saint-Gangulphe.


  En 1294, les chevaliers teutoniques déménagent au pied de la rue Pierreuse, derrière le palais des princes-évêques, dans deux bâtiments qu'ils vont agrandir et transformer en commanderie digne de leur rang (4).

plan milheuser_liege_1649.jpg  En établissant leur commanderie en Basse-Pierreuse (1), les moines-soldats se rapprochent de l'église paroissiale Saint-André (2), qui leur appartient et dont le curé* est issu de leur communauté. À cette époque, cet édifice ne présente évidemment pas l'aspect qu'on lui connaît actuellement**.
* Appelé « grand-curé » ou « grand-pasteur ».
** L'édifice actuel, construit de 1765 à 1772 selon les plans de l'architecte liégeois Jacques-Barthélemy Renoz, est circulaire et coiffé d'un dôme à douze pans. Il n'a connu qu'une courte carrière religieuse, vu les événements révolutionnaires qui ont marqué la fin du XVIIIe siècle.

commanderie teutonique_liege_XVIIIe.jpg  Cette gravure représente la commanderie des chevaliers teutoniques vers 1700. On remarque l'ampleur du domaine, avec des jardins d'agrément en terrasses, aménagés à la mode Renaissance sur des coteaux précédemment plantés de vignes.

  Vous pouvez repérer les mêmes lieux sur la vue aérienne qui suit, prise en 2009 :
histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs  Sur cette vue aérienne, la flèche désigne les bâtiments de l'ancienne commanderie, affectés à cette époque à la justice de première instance (laquelle a déménagé depuis dans les extensions du palais que l'on voit en construction).

rue du palais_pierreuse_liege_2006.jpg  Ces bâtiments sont situés au 66 de la rue du Palais, au pied de la rue Pierreuse. Construits dans la seconde partie du XVIIe siècle pour remplacer ceux du XIIIe, ils ont encore été transformés au XVIIIe comme en témoigne le millésime 1759 gravé sur une pierre de la façade.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs   Ci-dessus, la rue du Palais et la rue Pierreuse en 2008, pendant le chantier d'extension du palais de justice. Sur la droite, on aperçoit l'entrée de l'ancienne commanderie. La carte postale qui suit nous montre le même endroit au début du XXe siècle (Après 1905, vu l'existence de la gare du Palais néogothique, construite à l'occasion de l'exposition universelle qui se tient à Liège cette année-là). On est loin de l'aspect aristocratique des siècles précédents :
histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs   Il est vrai qu'à la suite des événements révolutionnaires de la fin de XVIIIe siècle, les biens de l'ordre teutonique ont été confisqués et vendus. À la fin du XIXe siècle, l'ancienne commanderie sert en partie à loger des « ménages plus que modestes », dans un quartier devenu « cosmopolite et populeux ». Quand la ville de Liège acquiert les lieux en 1920, elle espère pouvoir restaurer l'intérieur pour y installer divers services communaux, mais elle doit reporter son projet à cause de la crise des logements. L'immeuble est aujourd'hui affecté à des services d'aide juridique. Le bâtiment est classé depuis 1971.

 
histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs
  Il existe un sentier de promenade (nous en reparlerons) qui permet d'accéder aux anciennes terrasses teutoniques, d'où l'on peut découvrir un exceptionnel panorama de la ville. Concernant le sujet qui nous intéresse dans cet article, remarquons le dôme de l'ancienne église Saint-André, aujourd'hui désacralisée, et la pointe octogonale de la tour dite des Vieux-Joncs, vestige de l'ancien domaine teutonique.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs

    

L'existence de cette tour est attestée pour la première fois dans un écrit de 1423. L'appellation « Vieux-Joncs » rappelle le lieu* dont sont issus les moines-chevaliers venus s'installer à Liège au XIIIe siècle.
*Alden Biesen (les « Vieux-Joncs » en français, appellation probablement due à la végétation d'origine à cet endroit marécageux) est un lieu-dit de la commune de Bilzen, dans la province de Limbourg. Le splendide château de l'ordre teutonique qui s'y trouve est devenu un centre international de conférences et un haut-lieu de la vie culturelle flamande.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs

  Cette carte postale du siècle dernier fait mention d'une tour militaire datant de 1303. Indépendamment de la date invérifiable, il n'est pas certain que cette construction ait eu une vocation guerrière. Elle renferme simplement un escalier donnant accès aux terrasses et jardins, et le pavillon qui la domine, ajouté au XVIe siècle, n'est qu'une petite pièce qui a servi de cabinet de travail au grand-curé de Saint-André, lequel logeait dans la commanderie.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs

   La tour des Vieux-Joncs à l'époque où des habitants logent dans l'ancienne commanderie et ont accès aux terrasses.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs
En 1926.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncsEn 1966.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncsEn 1969.

histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs  La tour et le pavillon sont restaurés dans la seconde partie des années 1980. La photo ci-dessus, prise le jour de l'inauguration, est extraite d'un article paru en 1988 dans la revue « Liège, ma cité ».

  Dès 1996, on met à l'étude le projet d'un sentier touristique qui permettrait aux promeneurs de découvrir les terrasses de Frères Minimes et des chevaliers teutoniques, tout en leur offrant un exceptionnel panorama sur la ville. Ouverte au public depuis mai 2002 par l'entrée de la rue de Palais, la promenade est possible depuis 2005 au départ du n° 38 de la rue Pierreuse. Voici quelques vues prises en 2006 :
histoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncshistoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncshistoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncshistoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncshistoire de liège,liège,pierreuse,rue du palais,ordre teutonique,chevaliers teutoniques,terrasses de la citadelle,coteaux de la citadelle,tour des vieux-joncs

 Une petite visite guidée est disponible sur ce lien.

 Merci de cliquer sur « J'aime », ci-dessous, si vous avez apprécié cet article Sourire

08/04/2015

Place de la Cathédrale (ancienne collégiale Saint-Paul)

Cet article ne traitera pas de l'intérieur de la cathédrale Saint-Paul, ni de son précieux trésor artistique. Il s'intéresse essentiellement aux origines de l'édifice et à l'évolution de la place qui lui doit son nom.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paulSchéma emprunté au site Le Cercle médiéval.

  Au cœur de l'île que délimitent les bras de la Meuse, il existe depuis probablement l'époque de saint Hubert (à l'emplacement n°7 du plan ci-dessus) une chapelle dédiée à saint Calixte, pape et martyr du IIIe siècle. C'est Éracle, évêque de Liège de 959 à 971, qui décide de remplacer cet oratoire par une collégiale consacrée à l'apôtre Paul*.
* La légende voudrait que Dieu lui-même (d'aucuns disent saint Paul en personne) ait indiqué à l'évêque fondateur l'emplacement et les dimensions de l'édifice, en faisant tomber, en plein juillet, une neige miraculeuse qui aurait recouvert toute la région à l'exception d'un espace de terrain bien délimité.

  Entrepris dès 966, le chantier n'est guère terminé à la mort d'Éracle et se prolonge sous le règne de son successeur Notger, qui la confie à un chapitre de trente chanoines. Il ne subsiste pratiquement rien de cette église romane d'origine (sauf une cave voûtée sous les sacristies), et aucune archive ne permet de s'en faire une idée.

 L'église romane a-t-elle été endommagée en 1212 lors du sac de Liège par les troupes brabançonnes ? Quoi qu'il en soit, au milieu du XIIIe siècle débute la construction d'un nouveau sanctuaire. Construction qui durera jusqu'au XVIe siècle, avec parfois de longues périodes d'interruption, ce qui explique que la collégiale Saint-Paul présente une gamme complète de l'architecture gothique, de l'ogival primaire au flamboyant.

  Liens externes intéressants :

  http://tresordeliege.be/2012/03/08/cathedrale-saint-paul
  http://www.chokier.com/FILES/STPAUL/Saint-Paul-Hendrix.html


histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul  Cette gravure de Julius Milheuser présente l'état des lieux au milieu du XVIIe siècle. Identifions la collégiale Saint-Paul (1) et le Vinâve d'Île* (2), entre le pont d'Avroy (3) et le pont d'Île (4). L'imposante cathédrale Saint-Lambert (voir autre article) se trouve à l'emplacement de l'actuelle place du même nom.
* Le mot « vinâve » est une expression typiquement régionale qui désignait au départ une agglomération de maisons, un quartier ; par la suite, il s'est appliqué à la rue la plus importante d'un quartier.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul  La gravure ci-dessus, œuvre du dessinateur spadois Remacle Le Loup, montre la collégiale Saint-Paul dans les années 1730. Remarquons le clocher inachevé, qui se limite à une tour basse, arrêtée au niveau de la grande nef et surmontée d'une petite construction où se trouvent les cloches.

  À la suite des événements révolutionnaires de la fin du XVIIIe siècle et de l'entrée à Liège des troupes républicaines françaises, la collégiale est pillée et transformée en halle de boucherie, tandis que les cloîtres servent d'écuries. Les biens sont confisqués et une partie du mobilier est vendu aux enchères. L'ensemble des bâtiments échappe même de peu à la démolition.

  Grâce au concordat de 1801, le premier consul Bonaparte apaise la crise qui oppose l'État et la papauté. En 1802, le diocèse de Liège est réorganisé, et le nouvel évêque, Mgr Jean-Évangéliste Zaepffel, choisit Saint-Paul pour cathédrale, décision officialisée en mai 1803.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul  La cathédrale Saint-Paul au début du XIXe siècle. C'est en 1811-1812 qu'on a surélevé la tour d'un étage aux fenêtre ogivales, le tout surmonté d'une flèche octogonale qui atteint presque nonante mètres. Quatre clochetons ont été ajoutés aux angles pour rappeler la magnifique cathédrale Saint-Lambert. La place s'appelle alors la place Saint-Paul (ou la place Devant Saint-Paul)*. Les tilleuls ont été plantés en 1716, pour agrémenter le lieu qui jusque-là avait l'aspect d'un pré.
* La place Saint-Paul actuelle s'appelait autrefois la place Derrière Saint-Paul.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul  Remarquons, sur cette photo contemporaine, que l'étage de la tour présente une autre coloration que le reste de l'édifice : on a fait usage, lors de sa construction en 1811-12, de pierres de sable issues de l'ancienne cathédrale Saint-Lambert, toujours en ruines à l'époque.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île  Cette aquarelle de Joseph Fussell montre la place Saint-Paul avant 1846 (année des premières expropriations en vue du percement de l'actuelle rue de la Cathédrale). Le monument entouré d'une grille, à l'avant des tilleuls, est la fontaine de la Vierge à l'Enfant, installée là depuis 1696*. Son appellation lui vient de la statue de bronze doré qui surmonte le monument de marbre, statue représentant la Vierge Marie tenant l'enfant Jésus, œuvre baroque commandée en 1695 à l'illustre artiste liégeois Jean Delcour (ou Del Cour). Quatre lions de bronze complètent l'ornementation du bassin. Nous verrons plus loin qu'il ne s'agit pas tout à fait de la fontaine que nous connaissons actuellement.
* En remplacement d'une fontaine dite du Perron, déjà citée en 1584 et endommagée depuis 1659.

  Dès 1794, sous l'occupation française, le groupe statuaire de la fontaine est menacé d'être fondu pour servir à la fabrication de canons. La « femme Marie » et les quatre lions échappent à ce triste sort grâce aux protestations de la municipalité et des citoyens. La fontaine est sauvée, mais mal entretenue, elle aborde le XIXe siècle dans un état de délabrement préoccupant.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île  Le plan ci-dessus nous reporte au début des années 1820, sous le régime hollandais. Le trait bleu représente l'alignement ininterrompu de maisons depuis le pont d'île jusqu'à la rue de la Sirène. En 1822, l'architecte Dewandre propose la création d'une rue (la flèche rouge) depuis la place Devant Saint-Paul (1) jusqu'aux abords de l'université (2)*. En 1824-25, le conseil de Régence** préfère l'ouverture d'une voie de communication (la flèche verte) depuis le Vinâve d'Île jusqu'à la place Saint-Denis (4) et la rue Sur Meuse (5). Cette voirie sera pratiquée « à travers des terrains où l'on ne voit que des masures tombant en ruines et d'anciens lits de rivière qui forment un cloaque infect » (3)*** ; il est prévu qu'on l'appellera la rue de la Cathédrale.
* Le même architecte propose aussi la création, à cette époque, de la rue de l'Université.
** Le conseil de Régence, sous le régime hollandais, est l'équivalent du conseil communal.
***L'actuel boulevard de la Sauvenière était autrefois un bras de la Meuse qui, après le pont d'Île, se divisait en de multiples ramifications (voir autre article).

  L'absence de moyens financiers retarde le projet d'une vingtaine d'années. Il faut attendre 1846 pour qu'aient lieu les premières expropriations ; l'hôtel de Laminne, importante maison de maître du XVIIIe siècle, est démolie en 1847, là où la rue de la Cathédrale va déboucher dans la place Devant Saint-Paul, en vis-à-vis de la rue Pont d'Avroy.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île  La rue de la Cathédrale est ouverte en 1853. Totalement achevée en 1879 au niveau des habitations et commerces qui la bordent (la photo ci-dessus date de 1899), elle est considérée pour une des plus belles et luxueuses artères de la ville.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux  Vers 1850, l'architecte Jean-Charles Delsaux* entreprend la restauration de la façade nord de la cathédrale. Il lui confère davantage d'élégance, mais tous les éléments d'ornementation dont il la surcharge ne correspondent plus avec la simplicité d'origine du bâtiment.
* Jean-Charles Delsaux, à la même époque, est chargé de réaliser la façade occidentale du palais provincial (voir autre article).

 
En 1853, la place Devant Saint-Paul est privée de ses tilleuls parce qu'ils empêchent de bien voir l'édifice religieux qu'on vient de rénover. Il est même question de la paver et d'installer en son centre la fontaine de la Vierge qui nécessite par ailleurs d'être renouvelée.

  En 1854, la fontaine de la Vierge (que beaucoup de Liégeois appellent aussi la fontaine aux lions) est reconstruite, non pas sur la place, mais plus en retrait dans le Vinâve d'Île, pour ne pas gêner la communication entre la rue du Pont d'Avroy et la nouvelle rue de la Cathédrale. La statue de la Vierge du XVIIe siècle repose désormais sur un monument en petit granit, selon les plans de l'architecte de la ville Julien-Étienne Rémont.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux  La carte postale ci-dessus date de 1890. La place porte officiellement le nom de place de la Cathédrale depuis 1863 (mais les Liégeois l'appelaient déjà comme cela depuis longtemps). Des immeubles d'habitation et de commerce ont remplacé les hôtels aristocratiques. Depuis 1870, le terre-plein central est « orné de squares verdoyants et fleuris ». À l'avant-plan, on aperçoit le socle qui supporte la Vierge à l'Enfant de Jean Delcour, laquelle a le regard dirigé vers la cathédrale.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxCi-dessus, le Vinâve d'Île vu depuis la place de la Cathédrale en 1890. Ci-dessous, zoom avant sur la fontaine de la Vierge en 1901, précédée d'une fontaine Montefiore :
histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxLes fontaines Montefiore sont des fontaines publiques. Elles portent le nom de leur donatrice, Hortense Montefiore-Bischoffsheim, épouse de Georges Montefiore-Levi, industriel et homme politique liégeois.

En 1888, à l'occasion de son vingt-cinquième anniversaire, la Société protectrice des animaux souhaite installer à Liège des fontaines qui, en plus des jets d'eau pour les passants, permettraient aux animaux de s'abreuver (une vasque supérieure pour les chevaux et un bassin inférieur pour les chiens). Hortense Montefiore, connue pour sa générosité, va financer l'opération. Le conseil communal approuve le projet, et dix premières fontaines sont dressées l'année suivante, réalisées par la fonderie Requilé & fils de Liège. Dix autres suivront en 1891.

Les fontaines de la première série sont surmontées d'une figurine en bronze représentant une botteresse au repos, œuvre du statuaire Henri Beckers. Les dix suivantes (comme celle de notre illustration) sont ornées d'une porteuse d'eau due à Léopold Harzé. Ces statuettes ont été coulées à la fonderie des bronzes phosphoreux d'Anderlecht, société appartenant à la famille de la donatrice.

 

La fontaine Delcour et le Vinâve d'Île au cours des décennies :

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxÀ l'aube du XXe siècle.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierCarte postée en 1914.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxDans les années 1920.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxDans les années 1930.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxDans les années 1950.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxAvant que le Vinâve ne devienne piétonnier en 1976.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsauxLe Vinâve piétonnier dans la première décennie du XXIe siècle.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux  Sur le panneau de bronze qui orne le socle de la statue, la ville de Liège est symbolisée par une femme qui tient le perron et que couronne un angelot.

 

Le Vinâve d'Île avec la cathédrale à l'arrière-plan :

 

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierEn 1905.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierVers 1910.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierCarte postée en 1920, mais vue peut-être prise à l'occasion de l'armistice de 1918 (vu le Vinâve pavoisé).

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDans les années 1930.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDans la seconde partie des années 1950.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierhistoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDans les années 1960.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Au début des années 1970, avant la transformation en piétonniers du Vinâve d'Île et d'une partie de la place de la Cathédrale.

 
Approchons-nous de la place de la Cathédrale :

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  La place aborde le XXe siècle avec un terre-plein aux angles arrondis, agrémentés de parterres verdoyants et fleuris.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

   

La photo ci-contre montre les immeubles qui ferment le côté occidental de la place à la charnière des XIXe et XXe siècles.

 



Plusieurs d'entre eux seront remplacés en 1912 par la Banque centrale de Liège, identifiée d'une flèche sur la photo suivante :

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Comparaison entre les années 1930 et la fin des années 1950. À vingt ans d'intervalle, on retrouve pratiquement le même décor floral.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Le côté oriental de la place au milieu des années 1930. À droite de l'alignement d'immeubles, s'ouvre un tronçon aujourd'hui disparu de la rue de la Sirène. Dès la fin de la décennie, cet endroit va subir de profondes modifications en vue du percement de la rue Charles Magnette. Cliquez ici pour accéder à un autre article spécifiquement consacré à ce sujet.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Au tout début des années 1950, l'angle de la rue Charles Magnette et de la place du Roi Albert (c'est son nom officiel à cette époque) attend la construction d'un building avec galerie commerçante. Comparons avec la situation en 2007 :
histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Retour en 1952. Cette fois, c'est le côté occidental de la place, à l'époque des trolleybus. Ci-dessous, les arrêts de bus en 1968, avec des abris chauffés :
histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Cette photo a été prise en 1977 pendant le chantier du parking souterrain et de l'immeuble qui abritera notamment la médiathèque de la Communauté française de Belgique, les bureaux du quotidien La Meuse et ceux de RTL (seuls ces derniers y sont toujours). Ci-dessous, le même endroit en 2007 :
histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

 

Dans l'autre sens :

 histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierLa place de la Cathédrale en 1899.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Cette carte postale des années 1920 est intitulée « place du Roi Albert ». La place de la Cathédrale a été rebaptisée ainsi en décembre 1918, pour rendre hommage à la conduite chevaleresque de notre souverain pendant la guerre 1914-18. La nouvelle appellation restera en vigueur plusieurs décennies, mais elle ne sera guère utilisée par la population, et le lieu retrouvera finalement son nom d'origine *.
* Les liégeois se contentent souvent de dire « place Cathédrale », et non « de la Cathédrale ».

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierComparaison entre une vue de 1934 ▲ et sa correspondance en 2010 ▼histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

 

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierRevenons dans la première partie des années 1930.


histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier  Après 1937, on démolira les premiers immeubles visibles sur la droite de la photo ci-dessus, en prévision du percement de la rue Charles Magnette. Ci-dessous, le même endroit en 2006, photographié dos à la rue Saint-Paul :
histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

 

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierUn char américain sur la place du Roi Albert lors de la Libération en septembre 1944.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierLa place du Roi Albert en 1958.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier
La place du Roi Albert et le Vinâve d'Île en 1961 ▲ ▼histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier

 

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierLa même perspective avant que le Vinâve d'Île ne devienne piétonnier en 1976.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierLe chantier en 1977 de l'aménagement du parking souterrain.


  Je possède un plan de Liège non daté, mais qui comporte une publicité pour une voiture produite de 1977 à 1980. En cette extrême fin des années 1970, la place de la Cathédrale s'appelait toujours la place du Roi Albert.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDans les années 1980.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierEn 2013.

 

Du côté de la rue de la Cathédrale :

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierVers 1900-1905.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierCarte postée en 1915.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDepuis la rue du Pont d'Avroy en 1934.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDans les années 1970.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierEn 2006.

 

Du côté de la rue Pont d'Avroy :

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierAu tout début du XXe siècle.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierEn 1975.

histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnierDepuis la rue de la Cathédrale en 1975 ▲ et 2006 ▼histoire de liège,place de la cathedrale,cathédrale saint-paul,collegiale saint-paul,rue de la cathedrale,fontaine delcour,fontaine de la vierge,jean delcour,vierge à l'enfant,vinâve d'île,fontaine vinâve d'île,rémont,delsaux,vinave d'ile piétonnier


Merci de cliquer sur « J'aime » si vous avez apprécié cette page Sourire