13/11/2016

Aux origines du parc et de l'étang d'Avroy

Bing Maps.jpg  Le parc d’Avroy auquel nous allons nous intéresser est situé entre l’avenue Rogier et le boulevard d’Avroy (la vue aérienne ci-dessus, que vous pouvez agrandir en cliquant dessus, a été obtenue grâce à Bing Maps).

  Il faut d’abord se rappeler qu’il existait à cet endroit, depuis le chantier de rectification de la Meuse (1853-63), un bassin de Commerce relié à la Meuse par deux chenaux d’accès devenus l’avenue Blonden et le boulevard Piercot. Les traits rouges ajoutés à la photo rappellent l’emplacement approximatif de ces installations portuaires. Avant d'aller plus loin, je vous conseille de (re)lire préalablement le chapitre consacré à ce sujet.


bassin de commerce_liege_1872.jpg  La peinture ci-dessus (due à un certain J. Pierre) nous reporte en 1872 et représente le bassin de Commerce. À droite, il s’agit du quai d’Avroy (actuel boulevard). À gauche, on aperçoit le début du chenal d’accès devenu le boulevard Piercot. Les feuillages à l’avant-plan masquent l’île de Commerce délimitée par le bassin, la Meuse et les deux chenaux d’accès. Île restée pratiquement inexploitée malgré son appellation prometteuse.


square avroy_liege_fin XIXe.jpg  Comblé dès 1879, le bassin portuaire a fait place à un parc doté d’une pièce d’eau d’agrément. L’île de Commerce, rattachée à la terre ferme, est devenue un quartier bourgeois longé par l’avenue Rogier, de part et d’autre de squares aménagés en jardins et appelés les Terrasses.

 
Ces transformations urbanistiques sont l’œuvre de Hubert Guillaume Blonden, directeur des travaux publics. Son projet figure sur le plan qui suit, approuvé par le conseil communal en 1876 :plan 1876.jpg     Lien Donum : http://donum.ulg.ac.be/handle/2268.1/1493

  Sur le plan ci-dessus, la zone qui correspond à l’emplacement du futur parc est restée vierge, avec l’inscription « Terrain réservé pour le parc (45000 m²) dont le dessin sera ultérieurement arrêté ». Ce sera dès 1880 que l'espace vert sera aménagé, selon les plans du paysagiste allemand Édouard Keilig, déjà sollicité à Bruxelles, dès 1861, pour l’aménagement du bois de la Cambre.


square avroy_liege_1887.jpg  Au-delà de l’étang bordé de promenades sinueuses, on peut admirer le tronçon de l’avenue Rogier compris entre le boulevard Piercot et les Terrasses. Cette carte postale nous reporte en 1887.


square avroy_liege_1913.jpgVersion colorisée de la vue précédente, grâce à une carte postée en 1913.


square avroy_liege_1901a.jpgL’autre tronçon de l’avenue Rogier, des Terrasses à l’avenue Blonden.


square avroy_liege_1901b.jpg  Cette carte présente la même vue que la précédente (les deux ont été écrites en 1901), mais elle est erronément intitulée « l’île de Commerce », configuration des lieux qui n’existe plus depuis 1879.


square avroy_liege_2006.jpg
Le même endroit de nos jours (en automne pour qu’on puisse voir l’évolution urbanistique à l’arrière-plan).


square avroy_liege_rocaille 1.jpg  ▲ L’étang est alimenté en eau par le trop-plein des bassins des Terrasses, grâce à un ruisseau qui forme de petites cascades dans un assemblage pittoresque de rocailles ▼square avroy_liege_rocaille 2.jpg

square avroy_liege_2010.jpg
Le même endroit en 2010, lors d’une opération de nettoyage.


square avroy_liege_vers 1900.jpg
À la Belle Époque, le parc est extrêmement prisé par la bourgeoisie.


etang avroy_liege_debut XXe.jpg
parc avroy_liege_debut XXe.jpg▲ Ces deux cartes colorisées datent du tout début du XXe siècle. Les coupoles jumelles cerclées de rouge sont celles du Trink-Hall, café de style mauresque érigé en 1880. Cliquez ICI pour accéder à un article le concernant ▼etang avroy trink-hall tt deburt XXe.jpg


 

  Les statues du parc d'Avroy

 
De 1881 à 1883, le square d’Avroy est orné de sculptures en fonte bronzée, coulées dans la fonderie française du Val d’Osne. La plupart sont des reproductions d’œuvres antiques.

persee (1).jpg  ▲ Voici Persée, héros mythologique grec brandissant la tête de la Gorgone Méduse. Cette statue du sculpteur Charles Veeck rappelle celle de Cellini (XVIe siècle), l’une des plus célèbres de la piazza della Signoria de Florence ▼persee (2).jpg

 

lutteurs.jpg  Ces deux lutteurs sont la copie d’un groupe antique attribué à Céphisodote, statuaire athénien du IVe siècle avant Jésus-Christ. L’original fait la fierté de la galerie des Offices de Florence.


laocoon (1).jpg  ▲ Laocoon est ce prêtre troyen qui a péri avec ses fils, attaqués par des serpents de mer parce qu’il s’’était opposé à l’entrée du cheval en bois que les Grecs avaient laissé devant les portes de la ville après voir levé le siège. La statue originale de marbre blanc, réalisée au IIe siècle avant Jésus-Christ par trois artistes rhodiens, est exposée au musée Pio-Clementino du Vatican, à Rome ▼laocoon (2).jpg

 

fauconnier (1).jpg▲ Selon certains, cette statue représente un gladiateur au combat ; d’autres y voient un fauconnier tendant le bras pour rappeler son rapace ▼fauconnier.jpg

 

silene (1).jpg▲ Le faune à l’enfant. Il s’agit du satyre Silène, père adoptif et précepteur du dieu Bacchus (Dionysos), dieu du vin et de l’ivresse. C’est la réplique d’une œuvre hellénistique trouvée à Rome (collection Borghèse) et figurant au musée du Louvre depuis 1807 ▼silene (2).jpg

 

 Plusieurs statues ont disparu, comme les deux représentées ci-dessous :

bacchus.jpg  Cette statue du dieu Bacchus brandissant une coupe (œuvre de Charles Veeck) a été endommagée pendant la première guerre mondiale.


diane.jpg  Il s’agissait ci-dessus d’une copie de la Diane de Gabies, ainsi appelée du nom de la ville du Latium d’où provenait l’œuvre originale, attribuée au sculpteur grec antique Praxitèle. Cette statue de femme drapée, qui représente la déesse de la chasse, se trouve au Louvre à Paris.

 

L'ASBL Homme et Ville, en 2005, a réalisé un historique du parc d'Avroy pour le compte de l'échevinat de l'Urbanisme. Cliquez ICI pour accéder à cette étude au format PDF.


Merci de cliquer sur « J'aime » si vous avez apprécié cet article  smile

 

10:38 Écrit par Claude WARZÉE dans Blonden, Avroy, Rogier, Terrasses | Commentaires (10) |  Facebook |